809 611 visites 4 visiteurs

David Vanalderweireldt quitte la présidence du Pays Blanc

  David Vanalderweireldt quitte la présidence du Pays Blanc Pour raisons privées.   Début d’année 2019 quelque peu particulier pour le Pays Blanc, qui vient d’acter la démission de son président, David Vanalderweireldt. « Cette démission est officielle depuis ce 1er janvier, » raconte le président démissionnaire. « Ce choix est mûrement réfléchi. Il fait suite à des soucis d’ordre privé. Je suis à un tournant de ma vie et me lance ou vais me lancer dans divers projets professionnels et privés. Pour les mener à bien, je suis dans l’obligation de mettre le foot de côté. La présidence du Pays Blanc m’occupait énormément l’esprit et j’ai besoin de m’en libérer. Sans compter le temps que la fonction réclame et la fatigue mentale et nerveuse qui va avec. » David ne quitte cependant pas tout à fait le club antoinien. « Je n’en serai plus administrateur, mais continuerai à porter notre dossier en vue de l’octroi du label jeunes. J’entraînerai aussi toujours les U15, avec lesquels je monterai plus que probablement en U16 la saison prochaine. » Si ce n’est pas la première fois que Vanalderweireldt présente sa démission, elle est cette fois ferme et définitive. « J’avais certes déjà démissionné, mais à l’époque, c’était dans le but de donner un coup de pied dans la fourmilière. Ici, la situation est toute différente et je tiens à préciser que je quitte ma fonction en très bons termes avec les autres membres du comité. » Un successeur devrait bientôt être désigné. « Un nom se dégage. il s’agit de quelqu’un qui fait déjà partie du comité et connaît très bien la maison. je resterai à sa disposition s’il a la moindre question. Par contre, je tairai son nom, préférant que ce soit lui qui annonce sa nomination.» En neuf ans de présidence, David a fait parcourir bien du chemin à «son» Pays Blanc. « D’une équipe de jeunes il y a huit ans, active en U8, nous en dénombrons désormais 22. Nous sommes aussi montés de P2 en P1, avons remporté une coupe du Hainaut… » Sans oublier le synthétique! Le prési peut partir avec le sentiment du devoir accompli.   Michaël Houwaert

Aucun événement